Témoignages

Trois jours et trois nuits

Le grand voyage des écrivains
à l’abbaye de Lagrasse
Préface :
Nicolas Diat
Postface :
Emmanuel-Marie Le Fébrure du Bus
Les récits révèlent l’intensité de l’ex­périence vécue au contact d’une belle communauté con­sacré au service de Dieu pour le bien des âmes.
« Ce recueil — signe d’espérance dans un monde sombre, prouve que la litté­rature est et doit rester un appel à l’Absolu, à la transcen­dance. »
Référence : LTT5069
Quantité :
Add Subtract
Livraison : 3 à 6 jours ouvrés

9 unités disponibles

23,00 €

« Les frères étaient bons avec moi. Ils venaient me parler. On s’asseyait dans les fauteuils et ils m’apprenaient des choses sur la pensée augustinienne que j’avais attendu quarante-neuf ans pour découvrir car - faisons des confessions - j’avais peu lu Augustin. En outre, longtemps je m’étais promené du côté de la Mongolie extérieure où l’on disait autrement ces choses-là (et par surcroît, dans une langue impossible). »
Sylvain Tesson

« Après avoir passé trois jours et trois nuits à Notre-Dame de Lagrasse où j’ai vécu, prié, mangé ou lavé la vaisselle avec les chanoines, je ne pouvais m’empêcher, au moment de partir, de faire le parallèle, aussi scabreux fût-il, entre eux et leur saint dont les écrits sont d’actualité comme jamais. Depuis son évêché d’Hippone, actuelle Annaba, au nord-est de l’Algérie, Augustin a vécu avec sérénité la chute de l’Empire romain en proie aux invasions barbares, symbolisée par le premier sac de Rome, oeuvre des Wisigoths en 410, avant ceux des Ostrogoths et des Vandales. »
Franz-Olivier Giesbert

« Je descends aux vêpres en pantalon et polo Lacoste blanc, par solidarité avec le look virginal des brothers. À ma connaissance, le dress code blanc est le seul et unique point commun entre Sainte-Marie de Lagrasse et le Nikki Beach de Saint-Tropez. Le chantre qui joue de l’orgue ressemble au Christ voilé de San Martino à Naples. Il a les yeux verts et interprète Bach comme Jimi Hendrix brûlait sa guitare électrique. »
Frédéric Beigbeder
SOMMAIRE :
    Préface. Ceux de Lagrasse — Nicolas Diat
  1. Le phalanstère de Dieu — Pascal Bruckner
  2. Dans le climat de la grâce — Sylvain Tesson
  3. Fondation — Camille Pascal
  4. Les soldats de la grâce — Jean-René van der Plaetsen
  5. Le refuge — Frédéric Beigbeder
  6. Vingt-deux allers-retours à travers l’éternité — Jean-Paul Enthoven
  7. Du visible à l’invisible — Jean-Marie Rouart, de l’Académie française
  8. La résurrection — Franz-Olivier Giesbert
  9. Viendra tout à coup le trait divin qui fera son effet — Sébastien Lapaque
  10. La vocation — Thibault de Montaigu
  11. L’enfance retrouvée — Louis-Henri de La Rochefoucauld
  12. La guerre du feu — Boualem Sansal
  13. Eli, Eli, lema sabachtani — Simon Liberati
  14. Tolle lege, tolle lege… — Xavier Darcos, de l’Académie française, Chancelier de l’Institut de France
  15. Postface. Dialogue au-dessus des mots — R.P. Emmanuel-Marie Le Fébure du Bus
    Remerciements
Préface :
Nicolas Diat
Postface :
Emmanuel-Marie Le Fébrure du Bus
Pagination :
352 pages
Dimensions :
13,5 × 21,5 cm
EAN :
9782260055235
Poids :
480 g
Référence :
LTT5069

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Trois jours et trois nuits

Trois jours et trois nuits

Le grand voyage des écrivains
à l’abbaye de Lagrasse
Préface :
Nicolas Diat
Postface :
Emmanuel-Marie Le Fébrure du Bus
Les récits révèlent l’intensité de l’ex­périence vécue au contact d’une belle communauté con­sacré au service de Dieu pour le bien des âmes.
« Ce recueil — signe d’espérance dans un monde sombre, prouve que la litté­rature est et doit rester un appel à l’Absolu, à la transcen­dance. »

Donner votre avis