Philosophie-Essais

Hérétiques

Gilbert Keith Chesterton
Traduction, notice et notes :
Lucien d’Azay
Pièce maîtresse de l’œuvre du grand polémiste anglais qui part à la recherche d’une éthique hum­aine, d’une humble vérité qui nous serve à mieux vivre, Hérétiques redresse avec un en­thousiasme quelque peu mordant les gens qui pensent de travers.
Référence : LPX5028
Quantité :
Add Subtract
Livraison : 3 à 6 jours ouvrés

1 pièce disponible

20,30 €

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu’à 1 point de fidélité. Votre panier totalisera 1 point pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,50 €.


En 1905, à trente et un ans, Gilbert Keith Chesterton réunit en un volume les articles qu’il a donnés au Daily News pendant trois ans. Ce livre, Hérétiques, allait faire l’effet d’un « coup de vent dans une pièce mal aérée ». Chesterton y attaque les maux de la modernité : la croyance au progrès, le scepticisme, le déterminisme et les paroles creuses en tous genres. Ses contemporains — Rudyard Kipling, George Bernard Shaw, H.G. Wells — sont copieusement malmenés, mais avec tout l’esprit d’un homme lucide et plein d’humour, à qui il est par conséquent égal de parler sérieusement de religion...
Valéry Larbaud, qui lui rendit visite en Angleterre, devait laisser un portrait inoubliable de celui qu’on surnommait « le prince du paradoxe » : un géant, oscillant entre l’enfance et la sagesse, à qui il tombait des allumettes des cheveux lorsqu’il secouait la tête. C’est la voix de ce géant, tonitruante et espiègle, que ce livre donne à entendre.
SOMMAIRE :
    À propos d’Hérétiques
  1. Remarques préliminaires sur l’importance de l’orthodoxie
  2. De l’esprit négatif
  3. M. Rudyard Kipling et ce qui rétrécit le monde
  4. M. Bernard Shaw
  5. M. H.G. Wells et les géants
  6. Noël et les esthètes
  7. Omar et la vigne sacrée
  8. La modération de la presse à sensation
  9. Les états d’âme de M. Georges Moore
  10. Les sandales et la simplicité
  11. La science et les sauvages
  12. Le paganisme et M. Lowes Dickinson
  13. Celtes et celtophiles
  14. De certains écrivains modernes et de l’institution de la famille
  15. Les romanciers mondains et le grand monde
  16. M. McCabe et une frivolité divine
  17. De l’esprit de Whistler
  18. L’illusion de la jeune nation
  19. Les bas quartiers et leurs romanciers
  20. Observations finales sur l’importance de l’orthodoxie
Traduction, notice et notes :
Lucien d’Azay
Pagination :
271 pages
Dimensions :
13,5 × 21 cm
EAN :
9782081220294
Poids :
325 g
Référence :
LPX5028
Gilbert Keith Chesterton (1874-1936) est une figure majeure de la littérature anglaise, auteur d’une œuvre prolifique d’essayiste, de biographe et de romancier. Nul mieux que lui n’a su manier le paradoxe avec des œuvres telles que Le Nommé Jeudi, et bien entendu Les enquêtes du Père Brown. Anglican de naissance, profondément croyant, il se convertit au catholicisme en 1922. Auteur de plus de cent livres, Gilbert Keith Chesterton fut un polémiste plein d’humour, qui signa d’innombrables articles dans les journaux de Londres. Mais il était avant tout un écrivain incomparable, dont les livres ont marqué profondément la spiritualité de son pays. Parmi ses nombreux ouvrages, on peut signaler L’homme éternel, Hérétiques, Orthodoxie, Le club des métiers bizarres, A bâtons rompus : propos débridés, ainsi que des biographies, telles Saint François d’Assise et Saint Thomas d’Aquin. Il fut en 1928 le premier président du Detective Club, association regroupant des auteurs de romans policiers (dont Agatha Christie, la baronne Orczy, Doroty Sayers ou John Dickson Carr).

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Hérétiques

Hérétiques

Gilbert Keith Chesterton
Traduction, notice et notes :
Lucien d’Azay
Pièce maîtresse de l’œuvre du grand polémiste anglais qui part à la recherche d’une éthique hum­aine, d’une humble vérité qui nous serve à mieux vivre, Hérétiques redresse avec un en­thousiasme quelque peu mordant les gens qui pensent de travers.

Donner votre avis

Les 26 autres produits de la même catégorie :

L’homme éternel
L’homme éternel
Le Chef-d’œuvre de Chesterton
G. K. Chesterton
Brillant essai apologétique de G. K. Chesterton.
Parodies et mirages ou la décadence d’un monde...
Parodies et mirages ou la décadence d’un monde chrétien
1935-1978
Gustave Thibon
La décadence moderne : c’est la décadence d’un monde chrétien. La décadence antique était franche ; mais le cadavre de notre civilisation est fardé de tous les attributs divins : justice, amour, vérité...
Les hommes de l’éternel
Les hommes de l’éternel
Conférences au grand public (1940-1985)
Gustave Thibon
« Nous devons être avant tout les hommes de l’éternel, des hommes qui renouvellent ce qu’il y avait de meilleur dans le passé. »
Le propre de l’homme
Le propre de l’homme
Sur une légitimité menacée
Rémi Brague
Face à un athéisme destructeur de l’homme, l’auteur entrevoit un « nouveau Moyen Âge » afin que l’homme se replace dans l’orbite du Dieu créateur et provident !
Les pierres d’angle
Les pierres d’angle
A quoi tenons-nous ?
Chantal Delsol
L’une des voix les plus précieuses de la scène intellectuelle contemporaine, Chantal Delsol, revient à nos sources judéo-chrétiennes, chemin d’espérance pour retrouver la vraie liberté.
Gustave Thibon
Gustave Thibon
La leçon du silence
Raphaël Debailiac
Un excellent travail sur l’œuvre du grand philosophe chrétien où bon sens et sagesse chrétienne, équilibre et harmonie nous conduisent à ce silence de Dieu attentif au cri de l’homme !
Qui nous fera voir le bonheur ?
Qui nous fera voir le bonheur ?
Christophe André - Martin Steffens
Un médecin psychiatre et un philosophe chrétien tentent de nous conduire à la source du bonheur. Sujet tragique, magnifique. Attente universelle de quelque chose, de quelqu’un ?...
Onze leçons de philosophie
Onze leçons de philosophie
Pour réussir sa vie
Isabelle Prêtre
Apprendre à bien vivre et bien penser devient une urgence !
Une porte ouverte sur la connaissance et le bonheur, école de sagesse et de vertu, trop souvent occultée par la philosophie athéiste.
Une synthèse excellente et très abordable.
Entretiens — avec Gustave Thibon
Entretiens
avec Gustave Thibon
Philippe Barthelet
... Ces lignes ne constituent à aucun degré un enseignement, mais un témoignage. Mon seul vœu : inviter à penser plutôt que d’imposer une pensée, être un aiguillon et non un joug...
Gustave Thibon.
L’Utopie
L’Utopie
Saint Thomas More
Traduction :
Victor Stouvenel
Un texte aux résonances si modernes, publié en 1516, adressé à tous par-dessus les siècles. Dans cet éloge paradoxal de l’humanisme, Thomas More nous invite à regarder l’Ancien Monde d’un œil neuf.
Un personnage d’aventure
Un personnage d’aventure
Petite philosophie de l’enfance
Chantal Delsol
Les petites choses n’ont l’air de rien mais elles donnent la paix. C’est comme les fleurs des champs, on les croit sans parfum, et toutes ensembles elles embaument. Dans chaque petite chose il y a un Ange [...]. Le monde est plein d’Anges. (Bernanos)
L’intelligence —  en péril de mort
L’intelligence
en péril de mort
Marcel De Corte
La troisième édition d’un livre exceptionnel.
Des pages, qui avec grande luci­dité, analysent cette étrange maladie de l’homme contem­porain, qui provoque une infection mortelle à la jointure même de l’âme et du corps.
Modérément moderne
Modérément moderne
Rémi Brague
Format poche.

La modernité, problème ou solu­tion ? Entre passé figé et avenir occulté, faut-il, pour garder de bonnes raisons à ce que la vie humaine continue, faire un retour à un « Moyen Âge » ?
Ils sculptent en nous —  le silence
Ils sculptent en nous
le silence
Rencontres
Gustave Thibon
Messagers du divin et de l’éternel, les hommes de génie sont rare­ment de vrais témoins. Et pour­tant, dans cette mise en examen — qui nous rend présent le grand philosophe, Gustave Thibon fait rayonner sur nos ténèbres une aurore d’éternité.
Ce que Dieu a uni
Ce que Dieu a uni
Essai sur l’amour
Gustave Thibon
« [...] Il importe avant tout de comprendre que même dans l’ordre le plus temporel, il n’est pas de plénitude humaine pos­sible, dont Dieu ne soit pas l’âme et le centre »
(Extrait de l’avant-propos.)
Le voile et le masque
Le voile et le masque
Gustave Thibon
Toute l’inquiétude du philosophe de Saint-Marcel-d’Ardèche, face à l’apprentissage de la mort et de l’éternité.
À travers les dires du Dieu-amour, face à l’impitoyable déroulement de la nécessité des jeux téné­breux, brille, au loin, l’étoile de la Vérité ou « le masque tombera du visage de l’homme et le voile du visage de Dieu »
L’ignorance étoilée
L’ignorance étoilée
Gustave Thibon
« Quoi de plus opaque que la lucidité qui ne va pas au-delà d’elle-même ? que la clairvoyance du regard sans la transparence de l’âme ? »
Avec force et sincérité, Gustave Thibon s’at­taque à la décadence moderne : pourris­sement, non seulement de la nature humaine, mais de la place de Dieu dans l’homme.
Notre regard —  qui manque à la lumière
Notre regard
qui manque à la lumière
Gustave Thibon
Entre le croyant en Dieu et le voyant de l’absence de Dieu, l’homme est souvent confronté, à la limite du désespoir, au pire des illusions.
Seul la lumière d’une humble espérance peut nous rendre digne de l’infini : L’homme attend Dieu dans le temps et Dieu attend l’homme dans l’éternité.
Diagnostics
Diagnostics
Essai de physiologie sociale
Gustave Thibon
Préface :
Gabriel Marcel
À la recherche d’un infini sur terre et dans le temps, l’homme, au risque de se perdre dans un tour­billon de poussière, n’a qu’une seule alte­rnative : devenir Dieu (par l’ascétisme et l’amour) ou jouer à Dieu (avec le diable).
Equilibre et l’harmonie
Equilibre et l’harmonie
Gustave Thibon
En philosophe chrétien, G. Thibon nous éclaire d’une sagesse qui demeure éternelle, pour tenter de rejoindre l’homme qui, plus que jamais, s’éloigne du simple bon sens.
Entre divagation intellectuelle et passions au service du moi, il devient urgent de retrouver Celui qui nous a fait à son image et sa ressemblance.
L’échelle de Jacob
L’échelle de Jacob
Gustave Thibon
En homme qui n’a pas de peine à se sentir dépassé, G. Thibon se fait proche de l’homme, par la vérité et non par la nouveauté. Par le silence de Dieu et non par le dernier cri à la mode.
Entre ciel et terre, le célèbre philo­sophe tente de rapprocher l’hu­main de l’harmonie divine.
Vous serez —  comme des dieux
Vous serez
comme des dieux
Gustave Thibon
J’ai simplement voulu mettre en pleine lumière, par le grossis­sement du mythe et de la tra­gédie, l’abîme qui sépare deux univers : celui de la na­ture et du temps où il est impossible de fixer à priori des limites aux progrès de l’homme et celui de la grâce et de l’éternité où Dieu seul peut nous introduire.
Nietzsche ou —  le déclin de l’esprit
Nietzsche ou
le déclin de l’esprit
Gustave Thibon
Dans cette déroute universelle, notre vieille foi chrétienne apparaît comme un roc immuable [...] Ce qui est demandé aux chrétiens, ce n’est pas d’accorder l’heure de l’Église à l’heure du monde, mais d’apporter au monde une lumière que le temps ne mesure pas.
Orthodoxie
Orthodoxie
Gilbert Keith Chesterton
Traduction, notice et notes :
Lucien d’Azay
Les aventures extraordinaires de G. K. Chesterton à la poursuite de l’évidence, voilà Orthodoxie.
[…] Je n’ai réussi qu’à inventer par mes propres moyens une copie inférieure des traditions exi­stantes de la religion civilisée... Je m’in­géniai à trouver une hérésie origi­nale et, j’ai découvert que c’était l’orthodoxie.
Le puits et les bas-fonds
Le puits et les bas-fonds
Gilbert Keith Chesterton
Traduction :
Patrick Gofman
Sortir de la servitude de l’ima­gination sans tomber dans la fa­talité, c’est découvrir un terrain stratégique ou la lutte est sans merci.
Un ouvrage où le « roi du para­doxe » nous invite à puiser à la source pour trouver la vérité qui est au fond.
Au commencement la vie
Au commencement la vie
Conférences inédites (1966-1986)
Jérôme Lejeune
En hommage à l’éminent professeur pour les 20 ans de sa mort.
(…) Craignez Dieu et rien d’autre : toute la science restera l’honnête servante des hommes.