Thèmes particuliers

Se confesser

Jean-Raphaël Walker, o.c.d.
Dieu ne se fatigue jamais de pardonner, c’est nous qui nous fatiguons de demander sa miséricorde.
Recevoir le pardon de Dieu, c’est dire oui à la sublime beauté de notre vocation baptismale.
Référence : LST5066
Quantité :
Add Subtract
Livraison : 3 à 6 jours ouvrés

2 unités disponibles

7,50 €

Pourquoi se confesser ? Comment se confesser ? Pourquoi se confesser à un prêtre ? Que veut dire pécher ? Combien de fois se confesser ?...
Ce petit catéchisme spirituel de poche sur le sacrement de réconciliation répond aux questions les plus basiques par des réponses claires et approfondies. Tout en abordant les points les plus délicats, il entend manifester la dimension très large, trop souvent insoupçonnée, de ce sacrement qui déploie sa puissance dans toute la vie chrétienne.
Il s’agit de retrouver le visage lumineux de sa pratique, loin de toute conception étriquée.
Pour chacun d’entre nous, il est toujours l’heure de la miséricorde, celle qui s’écoule des mains de l’Église. Car, nous dit le Pape François, « nous sommes tous pécheurs mais Dieu nous guérit avec l’abondance de sa grâce, de sa miséricorde, de sa tendresse. »
SOMMAIRE :
  1. L’histoire du salut à portée de confessionnal
  2. Le rôle spécifique du prêtre au cœur du sacrement de réconciliation
  3. David, le bien-aimé, modèle des pénitents
  4. Comment se confesser ?
  5. Rends-moi la joie d’être sauvé (Ps 50,14). La joie de la confession
  6. Vraie et fausse culpabilité
  7. Sainte Thérèse de Lisieux et la confession
  8. Aide et pratique pour la confession
Collection :
Vives flammes
Pagination :
95 pages
Dimensions :
11,5 x 17,5 cm
EAN :
9782847132328
Poids :
100 g
Référence :
LST5066

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis

Se confesser

Se confesser

Jean-Raphaël Walker, o.c.d.
Dieu ne se fatigue jamais de pardonner, c’est nous qui nous fatiguons de demander sa miséricorde.
Recevoir le pardon de Dieu, c’est dire oui à la sublime beauté de notre vocation baptismale.

Donner votre avis